« La tête et les jambes »

« Merci pour cette journée, on a fait marcher la tête et les jambes, c’était très instructif.  On s’est amusé, on a avancé, au sens propre comme au sens figuré ! », voilà la belle conclusion que Stéphane, ingénieur dans une SSII toulonnaise, nous a livrée à la fin de cette journée de team-building organisée en juin 2017 dans un domaine viticole.

Un enjeu fort, au-delà de la convivialité

Très vite, lors d’un entretien avec le directeur Général, il nous est apparu que l’enjeu de cette journée était plus large que la simple journée de convivialité « en dehors des bureaux » et qu’elle était une occasion unique d’aborder certaines problématiques auxquelles l’entreprise faisait face.

En l’espace de 12 mois , l’effectif était passé de 32 à 46 collaborateurs, et l’arrivée de ces nouveaux soulevait quelques interrogations : comment préserver la cohésion d’équipe ? Comment gérer cette nouvelle diversité de collaborateurs et favoriser la collaboration en évitant la formation de clans ? …

2 temps forts

L’occasion était donc trop belle et je proposais à mon client de consacrer une partie de cette journée ludique à un temps de co-construction autour des valeurs et de la culture d’entreprise. Et c’est ainsi que nous avons commencé à nous occuper de la « tête » pour mieux faire fonctionner les jambes…

Répartis autour de grandes table rondes, munis de papiers, feutres, crayons, gommettes, les participants étaient répartis en équipe homogènes avec pour mission de construire le blason de l’entreprise. Cet outil d’animation que j’ai souvent utilisé dans des séminaires de formation au management crée les conditions d’une réflexion positive sur l’identité, les valeurs, le sens de l’organisation. Beaucoup d’échanges, de révélations, de discussions sur ce qui pouvait fédérer, mais aussi sur les freins à l’efficacité ont émergé de cette séance de travail. Au final, après présentations des blasons et vote, tout le monde se mettait d’accord pour se référer à des valeurs communes, et désigner les « freins internes ».

Plus forts de ces nouvelles certitudes, l’équipe était prête pour entrer dans la dimension ludique de la journée (même si les rires n’avaient pas manqué le matin).

Après un déjeuner cocktail original, nous lancions les équipes dans un nouveau défi bien éloigné de leurs cogitations informatiques habituelles : le challenge Best car, autrement dit, la construction du meilleur véhicule (selon critères de fabrication précis) en carton. Retour en enfance ou émulation du travail d’équipe, hommes comme femmes s’affairaient durant deux heures pour produire en équipe le plus beau et solide des véhicules en vue d’une course décapante. On découvrait ainsi les talents de pilote de projet, de designer automobile ou encore de décorateur de l’un et de l’autre. Grandes séquences de rire et de détente pour un final en apothéose : la course.

Et un Directeur Général heureux : « Nous avons grâce aux consultants Échappée Bleue réussi à faire de cette journée d’incentive, une totale réussite pour notre société. Nous en sortons renforcés et avons appris, parfois avec surprise, où étaient certains points faibles. Vraiment très enrichissant et tellement fédérateur. L’objectif est dépassé ! Une grande réussite, merci L’échappée Bleue !”

2017-12-18T10:06:49+00:0021 août 2017|Actualités, Journée Team-Building|

About the Author:

Directrice 20 ans d’expérience en direction de projet de transformation individuelle et collective en entreprise.

Leave A Comment